Posted on

Salade tiède de têtes de violon, asperges et shiitakes

Le signe que le printemps est arrivé?  Il y a des têtes de violon (ou crosses de fougère) au marché.  Manger-les le jour même, ou au plus tard, le lendemain de l’achat.  Elles ne se conservent pas très bien en dehors de son habitat naturel.

J’adore cette verdure sauvage, particulièrement riche en protéines et en caroténoïdes.

Comment apprêter les têtes de violon?

  1. D’abord secouer-les dans un sac de plastique pour retirer les petites écailles brunes qui les recouvrent.
  2. Les têtes de violon ne se mangent pas cru.  Toxique.  Il faut les faire cuire 10 minutes dans l’eau bouillante.  L’eau changera de couleur durant la cuisson, elle deviendra un peu noirâtre.  Normal.
  3. Jeter l’eau de cuisson, rincer et égouter.  Elles sont maintenant prête à être cuisiner.

Personnellement je les mange tel quel.  Mais on peut aussi les faire sauter dans une bonne huile d’olive, garnir de fleur de sel et de fleur d’ail.

Préserver l’espèce

La crosse de fougère à beau être un produit sauvage, du terroir et nutritif, il faut s’assurer que les cueilleurs qui l’ont récoltée préserve l’espèce.  C’est ce que font ceux de Gaspésie Sauvage.  Vous retrouverez leurs produits sur le site de Terroir Québec.

Têtes de violon et asperges, mariage gagnant!

  1. Cette petite salade sauvage est délicieuse et toute simple à faire.  Elle se mangera chaude, mais je la préfère tiède.
  2. Préparer les têtes de violon comme ci-haut mentionné et cuire 10 minutes dans l’eau bouillante.  Égouter.
  3. Blanchir une botte d’asperges du Québec et couper en tronçons.
  4. Dans une poêle faire griller des champignons shiitake biologiques dans un peu d’huile d’olive et en fin de cuisson ajouter les têtes de violon cuites et les asperges blanchies.
  5. Assaisonner simplement de fleur de sel, de poivre fraîchement moulu, de fleur d’ail (hors saison j’adore la purée de fleur d’ail de la Fine fleur de la Tapani).
  6. Mélanger et voilà!