Posted on

Miso d'automne, à la rescousse de votre santé!

Aaaaah, la soupe! C’est la base de mon alimentation. J’ai grandi à la soupe. C’était, et c’est encore, le département culinaire de mon papa.  Plus particulièrement, la soupe aux légumes divers, histoire de vider le frigo. C’est la meilleure. Un ti bouillon ou une bonne soupe chaude c’est aussi ce qu’on mangeait quand on « filait » pas.   Papa m’a enseigné qu’on achète pas d’ingrédients pour faire de la soupe, on utilise ce qu’on a, pour ainsi éviter de gaspiller. Bye, bye recette et gaspillage alimentaire, bonjour improvisation culinaire à partir de légumes d’automne oubliés (au fond du frigo 😉 ou méconnus.  Parlant gaspi, cette semaine c’était la journée mondiale de l’alimentation créée pas l’ONU et pour l’occasion, Médium large a fait un combat des chefs contre le gaspillage alimentaire et surprise, c’est Caroline Dumas de chez  Soupe Soup, avec ses soupes, qui a gagné!

DSC_0154 DSC_0061

C’est encore l’abondance dans les marchés saisonniers et pour en profiter au maximum, qu’est-ce qu’on fait? Encore d’la soupe! Parce qu’effectivement tous les légumes inconnus feront une soupe mémorable. « On fait quoi avec ce légume madame? » À tout coup je réponds: D’la soupe!  Et quand on veut « bien » manger voir même, booster son immunité, et qu’on est pressé, la « miso » ou plutôt un char pis une barge de légumes baignant doucement dans un bouillon de miso,  vient à notre rescousse! C’est d’ailleurs ce que j’ai proposé comme plat à un des repas d’une retraite à Tremblant de Aloha yoga, quand on m’a demandé de cuisiner tout un weekend sous le thème  » de l’immunité, préparer son corps pour l’hiver.

DSC_0179

On dit soupe miso, mais on devrait dire bouillon de miso. Le miso est un must à TOUJOURS avoir dans son frigo. Si je partais sur une île déserte j’apporterais mon miso!  C’est une base extraordinaire à délayer dans l’eau. Nul besoin de faire bouillonner, simplement délayer et réchauffer. Vous pouvez bien sur bonifier ce bouillon en lui ajoutant gingembre, échalote verte, ciboulette, oignon, ail, fines herbes fraîches, style verveine, menthe, coriandre, thym, et des épices séchées: graines de coriandre, de cumin, de fenouil…

Pendant que votre bouillon de miso repose « à low » sur le rond, vous coupez en fines tranches vos légumes récoltés au marché saisonnier ou au fond de votre frigo ;-).

Voici ma récolte. Rappelez-vous ce que mon papa m’a enseigné:  on n’achète pas pour faire d’la soupe!

  • Chou-rave
  • Carottes
  • Concombre
  • Raïfort
  • Radis noir
  • Navet japonais rose et blanc
  • Bok choy, yukina, mizuna
  • Chou nappa
  • Feuille de moutarde
  • Ail
  • Oignon

Accompagnement et garnitures:

  • Nouille de riz
  • Tofu grillé
  • Échalotes
  • Huile de sésame grillé
  • Zeste et jus de citron ou de lime
  • Piment
  • Graines de sésame grillées

COMMENT?

  • Trancher finement tous vos légumes et mettre dans un grand bol avec les nouilles et le tofu si vous faites une soupe-repas.
  • Verser dessus le bouillon de miso chaud.
  • Garnir de ce qui vous plaît.
  • Observer et apprécier les bienfaits sur votre immunité  😉
  • Remercier!!!

Santé!